Interview Flore, Pole Dance and Co

Image Interview Flore, Pole Dance and Co

Nous sommes tellement désolés de ne pas avoir donné de nouvelles depuis... trop longtemps ! Il est temps de reprendre de bonnes habitudes et d'animer ce blog, Écoles Pole-Dance est VIVANT !!!
Rien de tel qu'une bonne interview pour commencer. Flore de Pole Dance and Co nous parle d'elle, de son école Pole Dance and Co et de sa vision de la Pole. Enjoy !

Flore, peux-tu commencer par te présenter en quelques mots ?

Je suis Flore, 35 ans, professeur de pole dance et de Flying Pole, et je gère avec mes deux collègues Claire et Audrey l’école Pole Dance and Co située juste à côté de Toulouse, à Labège. Je suis également graphiste de métier en parallèle (même si le ratio pole/graphisme penche de plus en plus en faveur de la pole ces dernières années !)

Comment as-tu découvert la Pole Dance ?

Il y a 6 ans, je cherchais un sport dans lequel me lancer. Et surtout, un sport qui me donne envie de continuer ! La Pole Dance m’a attirée par son aspect artistique et dynamique. Je cherchais quelque chose qui me défoule (la danse classique que j’avais pratiquée plus jeune ne me tentait plus car j’aspirais à quelque chose de plus punchy dirons-nous), mais qui soit quand même tourné vers un aspect artistique (j’ai tenté la salle mais ça n’a pas tenu !). J’ai mis du temps à me décider car j’avais un peu peur de l’aspect sexy qui m’effrayait… et puis je me suis jetée à l’eau !

photo de Loriana Lorenzon

Comment en es-tu arrivée à ouvrir ta propre école et en quelle année ?

C’est en fait une reprise : j’ai été élevée au grain chez Pole Dance and Co directement, puisque c’est là-bas que j’ai débuté ! D’abord élève, puis professeur. Et quand la précédente directrice, Sophie, a fait part de son envie de vendre l’école, nous nous sommes lancées à 3 dans cette aventure folle et avons pris la succession, fin 2018/début 2019.

C’est drôle car c’est aussi le parcours qu’avait eu Sophie : élève puis professeur, puis elle avait repris l’école, prenant la suite d’Elodie, la fondatrice originelle du studio en 2012. Le studio est resté en famille à chaque fois !

Peux-tu nous décrire l'organisation de ton école ?

Nous sommes une dizaine de professeurs toute discipline confondue, et 3 à gérer le studio (dont moi, qui a la double casquette).

Notre studio a 3 salles : 2 salles de pole (une de 5 barres et une de 6) et une salle dédiée aux aériens (jusqu’à 5 points d’accroches possibles selon la pratique).

Ton studio propose-t'il d'autres cours que la Pole Dance ?

Nous donnons des cours de Pole Dance, mais aussi de hamac aérien et de cerceau aérien. En parallèle, nous avons aussi des cours de Pilates et de Stretching.

Enfin, nous avons un créneau multi-discipline où chaque semaine, nous alternons entre différentes disciplines : chair dance, flying pole, floorwork, tissu aérien… ça peut varier en fonction des propositions des professeurs !

Dans un avenir plus ou moins proche, comment vois-tu évoluer ton école ?

Nous espérons continuer à fournir un enseignement de qualité et en conservant l’ambiance de l’école à laquelle nous tenons beaucoup ! Nous allons certainement devoir opérer des changements dans les prochaines années car le bâtiment où nous sommes va être transformé, nous attendons donc de voir quelles seront les opportunités d’évolution !

En dehors de ton investissement pour ton école, as-tu d'autres activités professionnelles ?

Comme je le disais en présentation, je suis graphiste indépendante en parallèle. J’enseigne également en post-bac dans des sections de design graphique !

Quel est le dernier workshop ou pole camp auquel tu as participé ou organisé ? Et peux-tu nous raconter comment cela s'est-il passé ?

Le Covid et les confinements ont sacrément mis un frein à tout ça… Ça fait bien longtemps que je n’ai pas pris le temps d’en organiser ! Les derniers en pole étaient avec Fred Giroudot et Cyd Sailor, fin 2021 (c’est dire si ça remonte)… On organise par contre régulièrement des stages avec nos profs, mais ça fait un moment qu’on n’a pas fait venir un Guest extérieur, de peur de devoir tout annuler à cause de la situation sanitaire, où que les élèves payent une place et la perdent en cas de Covid positif ou s’ils se retrouvaient cas contact... Hors pole, nous avons eu Mika Rambar qui est venu faire un workshop Twerk il y a quelques semaines ! Quelle rigolade, c’était super !

As-tu un prochain workshop ou pole camp de planifié ?

Malheureusement non, je n’ai pas prévu d’en faire en ce moment car je suis un peu blessée donc j’attends de me remettre sur pied pour pouvoir profiter, si je trouve le temps !

Quels seront les prochains dans ta propre école ?

Pas de Guest déjà planifié pour les raisons susdits (même si j’en ai une liste longue comme jamais que j’aimerais faire venir au studio…), mais en stage interne, un stage de découverte de la Pole Strap qui arrive bientôt, et certainement des événements de Noël qui suivront ! Mais je commence déjà à zieuter pour refaire venir du beau monde si la situation continue d’étre calme !

photo de Julie Théophile

En tant que poleuse, as-tu un programme d'entrainement particulier, une routine ?

Je ne trouve que rarement le temps de m’entraîner pour moi malheureusement, donc mon temps se partage entre la gestion du studio, la préparation des cours, et ma partie travail autour du graphisme.

Les choses que je fais par contre au quotidien : je bois beaucoup d'eau et je fais attention à avoir assez d’heures de sommeil. J’essaie de dormir beaucoup (en plus j’ai un mauvais sommeil donc si je pars sur des nuits courtes de base…. C’est fichu !) sinon, impossible de tenir le rythme pour moi et je me blesse dès que je dépasse un certain seuil de fatigue.

Utilises-tu des produits pour t'aider, pour la récup ?

Baume du tigre et mélange d’huiles essentielles pour les bobos du quotidien de Poleuse. Visite régulière chez ma chiro et mon acupuncteur qui me suivent à l’année pour essayer de me maintenir sur pied !

Pratiques-tu d'autres sports en dehors de la pole ?

Non, tout tourne autour de la Pole chez moi sinon le sport m’ennuie assez vite ! Si j’avais du temps, j’adorerai prendre les cours de hamac et de cerceau qu’on propose au studio, mais malgré tout il faut choisir… J’essaie par contre de conserver des sessions de stretching quand je le peux pour travailler la souplesse.

As-tu un régime alimentaire particulier ?

Pas spécifiquement, j’essaie de manger équilibré et j’écoute ce que me demande mon corps (ça veut dire : je mange plutôt beaucoup !). Et comme je disais par contre, j’essaie de penser à boire beaucoup d’eau, super important.

La Pole Dance a eu longtemps, et encore pour beaucoup, une image sulfureuse. Penses-tu que cela a évolué ? Comment cela évolue ? Penses-tu que ça va continuer d'évoluer ? Peux-tu nous partager TA vision de la Pole ?

Indéniablement, cela a beaucoup évolué. L’image stéréotypée de la strip-teaseuse s’est élargie et une grande majorité de la population sait que de nouvelles facettes de cette pratique ont émergées, et qu’on voit apparaître des styles extrêmement différents. C’est la beauté de cet art, il y en a pour tous les goûts ! Du très sexy, du très dansé, du très gymnique… chacun peut y trouver son compte.

Qu'est-ce que t'apporte la pratique de la pole dance ?

Un lâcher prise avant tout. Je suis une personne qui a le cerveau a mille à l’heure, j’ai du mal à déconnecter. Là, pas moyen de réfléchir aux mails auxquels on n’a pas répondu quand on est en train de réaliser un combo la tête en bas !

La pole a eu cet effet addictif tout de suite pour moi car c’est une pratique grisante : découvrir les possibilités infinies de cet agrès, apprendre à renouer avec son corps et se rendre compte de toutes les possibilités qu’il nous offre, tantôt se défouler, tantôt s’exprimer… c’est très riche ! Et le partage avec une communauté extrêmement bienveillante rajoute au plaisir.

Que dirais-tu à une personne hésitante à se lancer ?

Je lui dirai certainement de venir tester sans se mettre la pression ! Une initiation n’engage à rien, c’est fait pour les personnes qui ne pratiquent pas de sport et ne sont pas souples ou musclées. 

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui veut progresser ?

Plusieurs conseils me viennent à l’esprit :

  • la régularité : un cours une fois par mois ne suffit pas pour progresser, il faut être régulier pour avancer en pole. Ce, afin que les muscles se fassent, que le cerveau et le corps retiennent les placements, les sensations...
  • la patience : il ne faut pas chercher à aller plus vite que la musique. Une progression se fait dans un ordre logique et avec des étapes clef à franchir. Chercher à griller les étapes est dangereux et mène bien souvent à des blessures.
  • la bienveillance… envers soi-même : en tant qu’élève, on a tendance à se comparer aux autres élèves du cours, et souvent, aux meilleurs… sans penser qu’on ne part pas tous du même endroit : passifs sportifs différents, génétique et morphologie différentes, âge, condition physique et mentale… chacun évolue à son rythme et il faut savoir célébrer toutes les victoires, même les petites !!! Et regarder avec un peu de recul le chemin parcouru, et tout ce que l’on arrive à faire déjà alors qu’avant de commencer, on n’aurait jamais pensé en être capable !
  • et surtout le plaisir !!!! Vous progressez si vous aimez ce que vous faites ! N’hésitez pas à tester plusieurs professeurs, plusieurs écoles, afin de trouver l’endroit qui vous convient, la pédagogie et le style qui vous plaît le plus :)

photo de Dimitri Roulland

As-tu une anecdote à nous raconter au sujet de la pole ?

Une anecdote ? Voyons… il y a mille petites choses qui me viennent à l’esprit ! Les fou-rires, les réussites célébrées, les fails, les prises de spin incontrôlées… En tant que prof, la joie de voir les étoiles dans les yeux des élèves, les remerciements alors que c’est eux et elles qui se dépassent et nous tirent vers le haut constamment ! Les culottes et les chaussures qu’on retrouve oubliées après les cours et où on se demande bien comment les élèves sont rentré(e)s chez eux… Les apéros chill au studio où on prend le temps de se poser autour d’un verre tranquillou… Plus qu’une anecdote, c’est ce petit microcosme, cette deuxième maison que je veux mettre en avant ! 

Et pour finir, une série de petites questions plus simples ;)

Ta-ton performer préféré-e : 

Impossible de n’en citer qu’un, d’autant que j’aime tous les styles de pole…

Dimitry Politov, Yvonne Smink, Oona Kivela, Marion Crampe, Britt Bloem, Natasha Wang, Gaby Borrayo, Greshilov Evgeny, et je vais m’arrêter là sinon je continue pendant des heures...

Ta figure préférée :

Une seule, impossible également XD. Dans celles que je n’ai pas, le célèbre Rainbow Marchenko évidemment, le graal de la pole pour beaucoup de monde… Mais dans les plus accessibles, j’adore le brass bridge, le double knee hang, le elite split, l’allegasus, le twisted sister… Il y en a trop ! 

La figure qui t'a demandé le plus de travail :

Sans parler du travail musculaire ou en souplesse qui est long à acquérir, celle qui m’a demandé le plus au niveau technique : c’est le superman ! J’ai mis des mois à faire comprendre à mon corps comment rentrer là-dedans quand j’ai commencé la pole...

Ton titre de musique favori pour poler :

Bon vous avez compris, un seul c’est pas possible… On va dire que dernièrement, j’adore poler sur les musiques de Joe Hisaishi

Ta marque de vêtements de pole préféré :

Je n’en ai pas de favorite à proprement parler, je lorgne depuis un moment sur des ensembles Lunalae… Sinon j’aime bien regarder les créateurs indépendants que mon feed Instagram me propose. En tout cas la marque que j’aime le plus : Camymy Joly ! Une de nos élèves, couturière de métier, a développé sa marque : plus local c’est pas possible, des tenues qui tiennent dans le temps, de qualité… 

Une destination de voyage :

Je me restreints à 2 parce que je suis sympa : l’Islande, le Japon.

Le mot de la fin (si tu en as un ;) ) :

Merci à l’équipe de Ecoles-PoleDance pour cet annuaire de la pole !

Merci à toi Flore !!!

Derniers avis déposés

Valentine Laboulbene, publié le Avis vérifié

5 / 5
Je recommande de tout cœur cette école, les locaux et bien évidemment chaque professeurs.
V

Pole Dance and Co

5 / 5 (12 avis)

Lire l'avis

Nathalie Lecrosnier, publié le Avis vérifié

5 / 5
J'ai testé pas mal d'écoles, je pense vraiment avoir beaucoup de chance d'avoir découvert celle ci : une pépite. J'y ai énormément progressé, et j'apprends toujours !
N

Pole Dance and Co

5 / 5 (12 avis)

Lire l'avis

Inscription à la newsletter

Pour vous tenir au courant des dernières news