Interview Lydie, Body & Steel

Image Interview Lydie, Body & Steel

Pour notre second interview, nous sommes allés à la rencontre de Lydie, professeur et directrice de Body & Steel à Saint-Etienne.

Bonjour Lydie, peux-tu commencer par te présenter en quelques mots ?

Je suis directrice du studio Body & Steel que j'ai ouvert en septembre dernier à Saint-Etienne. Je donne des cours de Pole Dance depuis presque 3 ans maintenant. Je ne faisais pas de sport à la base, j'ai commencé le sport après la découverte de la Pole Dance en octobre 2011. Je suis une grande passionnée du mouvement et je prends très à cœur le bien-être du corps et la pratique de la performance dans le respect de soi. Et toujours avec amusement.

pole

Comment as-tu découvert la pole dance ?

J'ai découvert la Pole Dance après ma grossesse. Un an après mon accouchement, je me sentais mal à l'aise dans ce nouveau corps qui avait subi beaucoup de changements (prise de 17kg partiellement perdus à ce moment-là et nombreuses vergetures). Une copine m'a alors parlé de cours de Pole Dance et j'ai eu envie d'essayer. Mon conjoint m'a offert des cours. Au premier cours, je suis tout de suite tombée amoureuse. Comme il n'y avait pas de cours près de chez moi, il m'a ensuite offert une barre (j'en profite pour le remercier du fond du cœur car il m'a toujours encouragée et maintenant il pratique avec moi). J'ai appris grâce aux DVDs de Jamilla Deville et au forum Pole Dance Fever (je les remercie aussi beaucoup). Je sentais qu'apprendre seule ne suffisait pas, je commençais déjà à m'intéresser à la technique et l'anatomie et je sentais des lacunes. J'ai alors décidé de faire la formation professionnelle de Doris Arnold afin d'apprendre, puis donner des cours et aider les autres personnes qui se passionneraient pour ce sport et cet art.

Comment en es-tu arrivée à ouvrir ton propre studio à Saint-Etienne en septembre 2014 ?

Il n'y avait encore aucun studio dans la Loire. J'avais envie d'ouvrir un endroit où toutes les personnes passionnées et/ou intéressées par la Pole Dance pourraient pratiquer facilement ainsi que faire découvrir la Pole Dance à plus grande échelle pour développer cette discipline dans mon département.

As-tu des projets pour ton studio en 2015 ?

Je souhaite agrandir la salle afin de pouvoir accueillir un peu plus de personnes dans les cours. Je suis aussi en train de travailler un programme de formation professionnelle pour les professeurs et futurs professeurs de Pole Dance incluant toutes mes recherches sur la Pole Dance et le mouvement ainsi que la participation de professionnels tels qu'ostéopathe, kinésithérapeute, nutritionniste et pro de la communication.

A quand le premier workshop chez Body & Steel ?

L'année prochaine si tout se passe bien.

En dehors de ton investissement pour ton studio, as-tu d’autres activités professionnelles ?

Pour le moment non. Je me suis surtout investie dans ma formation, que ce soit dans le développement personnel, la communication, la nutrition et la Pole Dance. J'envisage maintenant une formation dans le sport pour ouvrir mes compétences, mais rien n'est encore sûr.

V__1045

Tu as participé au mois de mars dernier au workshop d’Olga Koda à l’école MC Pole Fitness de Monaco. Comment cela s’est-il passé ?

Très bien. Déjà, l'accueil chez MC Pole fitness a été vraiment super. Yana est très gentille et j'ai rencontré plein de belles personnes parmi les participantes.
Ensuite, pour les workshops, c'était vraiment super. Voir Olga Koda évoluer devant nous était un vrai régal. Olga Koda est une personne drôle et très gentille. C'était assez marrant, comme elle ne parle ni français ni anglais, elle donne ses cours en faisant plein de petits bruitages. Elle est très démonstrative et on comprenait quand même très bien ses mouvements. J'ai plein de choses à entraîner maintenant et je commence à en faire profiter les élèves !

As-tu un programme d’entraînement particulier ?

Je n'ai pas de programme particulier. Je m'entraîne en fonction de mes envies, je suis très intuitive. Je cherche à avoir un équilibre bien sûr et mes entraînements sont réfléchis, seulement je garde quand même une certaine liberté dans mes horaires et types d'entraînements. J'écoute surtout mon corps et ma tête du mieux possible.

Pratiques-tu d’autres sports en dehors de la pole dance ?

En dehors de la Pole Dance, je pratique beaucoup de musculation au poids de corps et des mouvements variés, des assouplissements, du Street Workout et j'ai commencé le Parkour il y a quelques temps, le beau temps revenant je vais pouvoir plus m'y consacrer.

As-tu un régime alimentaire particulier ?

Je mange végétarien avec une grosse tendance végétalienne. Chez moi, je n'ai aucun produit animal. Je n'ai pas encore réussi à les supprimer totalement quand je mange en dehors de chez moi, ce qui arrive assez fréquemment depuis que j'ai ouvert le studio. Je suis cependant en train de mettre en place des changements d'organisation afin d'y parvenir. Je fais aussi attention à manger le plus souvent possible au plus près de la nature, c'est-à-dire des aliments non transformés ou le moins transformés possible. C'est aussi un régime alimentaire que je mets en place petit à petit. Et surtout je mange avec plaisir.

La pole dance a encore pour certaines personnes une image sulfureuse. Penses-tu que cela est en train d’évoluer ? Peux-tu partager ta vision de la pole ?

Pour moi l'image sulfureuse de la Pole fait partie de son histoire et des possibilités de pratique de cette discipline. Je ne suis donc pas une fervente défenseuse du Pole Sport pur et dur, j'aime la diversité que la Pole offre. Et avec cette diversité, elle offre une totale liberté de pratique. Tout le monde peut faire de la Pole avec sa propre fantasmatique, sa propre personnalité et ses propres envies, c'est ce qui fait de cette discipline une discipline si forte et intéressante. J'aime voir cette diversité parmi tous les pratiquants. En tout cas, il est certain que l'image de la Pole est en train d'évoluer. Il y a seulement 3 ans, personne ne connaissait par chez moi, aujourd'hui on commence à me dire « ah c'est le truc sur la barre là-haut, c'est dur ça ». Ça me fait rire, mais c'est encourageant.

pole

Peux-tu nous dire ce que t’apporte la pratique de la pole ?

Les premières choses que mon apporté la pratique de la Pole, c'est une meilleure confiance en moi et un grand changement physique. Avant de faire de la Pole, j'avais toujours fait un 38/M, aujourd’hui je fais du S et j'ai en plus un corps 100 fois plus tonique. Ça m'a aussi permis d'avoir envie de me découvrir, de faire des choses nouvelles et d'oser. Ça a beaucoup participé à un grand changement de vie et dans mon développement personnel. Et ça m'apporte des moments d'expression forts.

Comment vois-tu l’évolution de la pratique de la pole dance en France dans les prochaines années ?

J'espère voir une fédération de Pole Sports qui englobera les différentes pratiques. Et je pense qu'il va y avoir de plus en plus d'événements et de studios, c'est une discipline en pleine évolution.

Que dirais-tu à une personne hésitante pour se lancer dans la pole dance ?

Je lui dirais de faire ce qui lui plaît, qu'au mieux elle fera un super sport qui lui permettra de faire de belles figures et de s'amuser, et qu'au pire elle sera fière d'avoir essayé.


Pour terminer, quelques questions pour en savoir un peu plus sur toi.

Ta performeuse préférée ?

Je n'ai pas vraiment de performeuse préférée, j'en apprécie plusieurs, et beaucoup de performeurs aussi. J'avoue avoir beaucoup de préférences du côté de l'Est.

Ta figure préférée ?

Je dirais l'Iron X, pour sa complexité technique et musculaire qu'on ne soupçonne souvent pas. J'affectionne beaucoup les figures qui utilisent la force ainsi que celles qui demandent de la souplesse de dos et d'épaules.

La figure qui t’a demandé le plus de travail pour la réussir ?

La montée en contrôle de l'Iron X. Ce n'est pas spécialement mon point fort. Pour avoir une parfaite maîtrise de l'Iron X, je me suis entraînée à le monter depuis le sol sans élan et le bloquer avec le bassin bien au centre. J'ai mis du temps pour le réussir de cette manière, c'est plus demandant musculairement que depuis le haut, ça m'a demandé en plus de m'entraîner sur des exercices au sol précisément pour ça, je suis restée focalisée un bon moment.

Ton titre de musique favori pour faire de la pole ?

Je n'ai pas vraiment de titre préféré. Je m'entraîne cependant plus avec du Hard Rock, du Metal et du Dubstep.

Ta marque de vêtements de pole dance préférée ?

Je porte beaucoup du Bad Kitty ; féminin, sport et confortable à la fois. J'ai eu un coup de cœur pour les tenues de Nao Polewear, j'espère avoir l'occasion de les mettre.

Une destination de voyage ?

J'adorerais faire le tour de la France dans les studios de Pole pour commencer. Et visiter un jour les meilleurs studios en Russie et en Australie.

Toute l'équipe Ecoles Pole Dance souhaite bonne continuation à Lydie et plein de réussite pour ses prochains projets.

Derniers avis déposés

TagadaJ66, publié le Avis vérifié

5 / 5
Aucun regrets ! Et je vais continuer !
J

Pole Dance Angers

5 / 5 (2 avis)

Lire l'avis

Sandie Charteau, publié le Avis vérifié

5 / 5
A tester absolument !
S

Pole Dance Angers

5 / 5 (2 avis)

Lire l'avis

Inscription à la newsletter

Pour vous tenir au courant des dernières news